Précédent
Suivant

Actualités d’Avril 2014

Actualités d’Avril 2014

Parmi les dernières nouveautés figurent des estampes d’Amédée Joyau(1872-1913).
Fils de l’architecte Joseph-Louis-Achille Joyau (grand prix de Rome en 1860), Amédée Joyau entre dans l’atelier du peintre Fernand Cormon vers 1890. Cependant, la peinture l’intéresse peu et il décide de tenter la gravure. Il débute, alors, par l’eau-forte et la pointe sèche (1893-1894), puis il se met rapidement à la gravure sur bois, technique à laquelle il s’adonnera presque exclusivement jusqu’à la fin de sa vie. Il puisse ses principales sources d’inspiration dans la nature, notamment en Bretagne ou dans la forêt de Fontainebleau, accordant une attention toute particulière à la lumière et aux variations climatiques. Fasciné par l’estampe japonaise en couleurs, il en adopta les techniques mais, comme le souligne Noël Clément-Janin (1862-1947), dans son article paru dans L’Annuaire de la gravure française (1913-août 1914), si « l’Extrême-Orient fut sa patrie artistique d’élection, il travailla sous son influence mais se préserva toujours de son imitation » .
Il est aujourd’hui reconnu comme l’un des maîtres français de la gravure sur bois de la fin du XIXe siècle aux côtés d’Henri Rivière, Auguste Lepère, Jules Chadel ou Geo-Fourrier.