Bibliothèque numérique

La bibliothèque numérique de l’INHA propose la consultation de documents dont les originaux proviennent des collections de :
  • la Bibliothèque de l’Institut National d’Histoire de l’Art, collections Jacques Doucet
  • la Bibliothèque centrale des musées nationaux (BCMN)
  • l’École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA)
Actuellement : 18 211 documents (soit 627 075 images)
Accédez aux collections

 

 

 

Enquête sur la bibliothèque numérique de l’INHA : participez au bilan de ses 10 ans d’existence et à son amélioration !

La bibliothèque numérique de l’INHA lance une enquête afin de mieux connaître ses usagers et leurs pratiques. Un appel à idées est aussi organisé pour lui trouver un nouveau nom. Facile d’accès et rapide (moins de 10 minutes), le questionnaire vise à mieux cerner les utilisations, attendues ou novatrices, ainsi que les centres d’intérêt de ses utilisateurs. Les résultats seront publiés. Ils permettront d’améliorer l’offre de services et d’enrichir les contenus en fonction des orientations souhaitées par les lecteurs.

Pour participer à cette enquête : https://listes.inha.fr/limesurvey/index.php?sid=83541&lang=fr

La consultation se termine le 14 février 2016.

 

 

Les archives et manuscrits

La bibliothèque numérique de l’INHA permet de consulter l’ensemble des manuscrits d’Eugène Delacroix (son Journal, ses cahiers d’écolier, sa correspondance…) conservés dans les collections Jacques Doucet et à la BCMN.

Les carnets de voyage de Linant de Bellefonds, les archives et la correspondance du peintre Meissonier, ainsi que des collectionneurs Alexandre Charles Sauvageot et Alfred Bruyas, figurent également parmi les documents d’archives numérisés.

Auxquels s’ajoute une importante collection de lettres autographes, notamment de Vernet, Courbet, Millet, Riesener, Villot, Champollion…

 

Les documents iconographiques

Divers dessins sont consultables, de la Galerie du Palais-Royal (dessins réalisés avant la dispersion de cette fameuse collection de peintures) aux Oiseaux de la Chine de Jean-Baptiste Oudry, en passant par quelques recueils d’objets antiques, recueils de caricatures et «pyrotechnies».

Environ 12 000 dessins, plans et relevés d’architecture (XVIIe-XIXe siècles) ont été mis en ligne. Garnier, Hittorff, Blouet, Vaudoyer, Laurécisque sont quelques-uns des architectes représentés. Des projets d’urbanisme comme celui de la Chaussée d’Antin, datant du XVIIIe siècle, côtoient les plans de demeures et hôtels particuliers.

Les programmes de numérisation de l’INHA ont aussi inclus le très riche fonds d’estampes des collections J. Doucet (Goya, Manet, Toulouse-Lautrec, Redon, Cassatt, Gauguin…) et de l’ENSBA (portraits d’artistes, vues de villes et de monuments).

Les fonds photographiques représentés proviennent des collections J. Doucet (plaques de verre stéréoscopiques Collinet-Guérin représentant des monuments d’Italie) et de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts (Atget, Mieusement, Laurent, Bonfils, Lékégian, …).

 

Les textes imprimés

Les « classiques de l’histoire de l’art » se veulent représentatifs d’une bibliothèque de référence idéale pour un chercheur en histoire de l’art. Publiés pour la plupart en français, ces ouvrages concernent des disciplines aussi variées que l’architecture, l’archéologie, la peinture, la sculpture, l’histoire des institutions artistiques, l’histoire du marché de l’art et des collections, l’esthétique et l’art des jardins. De nombreux livres de fête et guides de Paris anciens (fondamentaux pour la description des anciennes collections et des monuments détruits ou transformés) sont aussi consultables.

La collection des catalogues du Musée du Louvre antérieurs à 1920 de la Bibliothèque centrale des Musées nationaux comprend les catalogues généraux et ceux des départements spécialisés, souvent annotés à la main.

Le fonds de catalogues de vente de la Bibliothèque de l’INHA, collections Jacques Doucet est reconnu comme étant l’un des plus remarquables au monde. Il a été numérisé en partenariat avec Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Selon le découpage chronologique établi, la BnF est chargée du XIXème siècle, l’INHA a mis en ligne ses catalogues anciens (XVIIème et XVIIIème siècles) et poursuit son travail de numérisation et de mise en ligne avec les catalogues de vente de l’époque des guerres mondiales (1914-1950)