Précédent
Suivant

Juin 2015 : Principes de Fleurs coloriées par Bonnet

Juin 2015 : Principes de Fleurs coloriées par Bonnet

Parmi les dernières nouveautés figure Principes de Fleurs coloriées par Louis-Marin Bonnet qui illustre parfaitement le caractère didactique et pratique des recueils d’ornements.
De nombreux recueils d’estampes d’ornements ont été composés dans le but de proposer des modèles à réaliser. Artistes et artisans les utilisaient comme des sortes de catalogues d’idées dans lesquels ils pouvaient puiser afin de trouver l’inspiration et de créer un motif unique et original. L’un des exemples les plus emblématiques faisant appel à l’esprit créatif est le Nouveau livre de principes d’ornements particulièrement pour trouver un nombre infini de formes qui en dépendent, d’après les desseins de C. Gillot de Huquier. Les planches de ce recueil sont composées de 2 demi-dessins collés ensemble représentant des arabesques et des éléments figuratifs mêlés. Comme l’indique la préface, en plaçant et faisant glisser un miroir au centre, l’utilisateur peut obtenir, grâce au jeu d’associations et les combinaisons, des formes et des modèles variés.
La logique adoptée par Bonnet dans son Principes de Fleurs coloriées est toute autre puisqu’il encourage une reprise directe du modèle proposé. L’auteur donne les indications nécessaires pour réaliser à l’identique le modèle, il renseigne dans la lettre de la gravure la manière de reproduire le dessin et de le mettre en couleur : « Je commence le premier Cahier par des choses simples et peu compliquées de nuances, la Rose est faite avec du Carmin seul détrempé d’eau gommée d’une teinte légere et terminée avec les teintes plus ou moins fortes, selon le degré de demie teinte ou d’ombre. Pour les feuilles et tiges, il faut composer un verd avec la Gomme gutte et le bleu de Prusse et commencer toujours par des teintes claires; dans les verds bruns on peut ajouter le verd d’Iris et la Pierre de fiel, on peut même mêler de ce verd brun dans les fortes ombres de la Rose avec légèreté, on fera usage du même procédé généralement pour toutes les fleurs. »

En savoir plus
Michaël Decrossas et Lucie Fléjou Ornements. XVe-XVIIIe siècles, Chefs d’œuvre de la collection Jacques Doucet. http://www.academia.edu/9793293/Ornements._XVe-XVIIIe_si%C3%A8cles._Chefs_d%C5%93uvre_de_la_collection_Jacques_Doucet
François Courboin. L’estampe française : graveurs et marchands (Bruxelles, 1914). http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5660082z/f101.image.r=%22louis-marin%20bonnet%22.langFR
Fiche artiste de Louis-Marin Bonnet, site de l’Inventaire des département des arts graphiques du Musée du Louvre. http://arts-graphiques.louvre.fr/detail/artistes/0/5369-BONNET-Louis-Marin