Précédent
Suivant

Janvier 2014 : Les estampes de Steinlen

Janvier 2014 : Les estampes de Steinlen

Parmi les dernières nouveautés figurent des estampes de l’artiste franco-helvétique Théophile Alexandre Steinlen (1859-1923).
L’affichiste du cabaret montmartrois le Chat Noir s’est également largement illustré dans le domaine de l’iconographie politique et sociale. Témoin attentif de son temps, il dépeint les mœurs de la IIIe République puis dénonce les désastres de la Première Guerre mondiale.
Trop âgé pour participer au conflit, il se rend quand même à plusieurs reprises sur le front. Il témoigne de la misère dans laquelle sont plongés les soldats mais aussi les civils : l’enfer des tranchées, les soldats blessés, les populations déplacées, les familles dispersées, la perte d’un mari ou d’un fils… Sa manière de traiter le sujet est empreinte de retenue et de compassion. Il évite le travers nationaliste pour ne s’intéresser qu’à la douleur engendrée par le conflit, conscient qu’elle est présente de part et d’autre du champ de bataille.

A consulter également : Croquis de temps de guerre / Steinlen