François Mansart (né en 1598. L'épigraphe suivante placée sur un de ses portraits prouve quel prix on attachait à ses talents. Mort en 1666) (Des anciens monuments le célèbre Mansart, et d'Athènes et de Rome, a réuni tout l'art : Que ne dois-tu pas, France, à ce rare génie, Qui te couvres à jamais d'une gloire infinie) (portrait)

Estampe

Auteur
Edelinck, Gérard (1640-1707) > Graveur
Date
[Vers 1678]
Période
17e siècle
Sujet
Mansart, François (1598-1666) -- Portraits
Format
Taille douce ; 17,8 x 14,2 cm (au trait) ; 24,8 x 18,8 cm
Source
Numéro d'inventaire ENSBA : PC 24390 ; Achat : Mangin
Date de numérisation
2002
Nombre de vues
1
Cote
NUM EST 6222
Bibliothèque d'origine
Service des collections de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts
Corpus
Estampes > Portraits > Portraits d'artistes


Documents similaires